1. Gamme Électrifiée
  2. 100% Electrique
  3. Choisir son véhicule électrique
  4. Quels sont les avantages des voitures électriques ?

Quels sont les avantages des voitures électriques ?

La mobilité urbaine est en pleine transition et les véhicules électriques offrent de nombreux avantages, que cela soit en termes de conduite ou d'usage, au-delà de ses impacts positifs sur l'environnement, avec ses faibles émissions de CO2 si souvent citées. L'électrique apparaît comme le véhicule des prochaines décennies, dans un contexte ou, dès 2035, les véhicules à moteurs thermiques (diesel ou essence) neufs, seront interdits à la vente dans l'Union européenne.

Un impact environnemental réduit

Alors que l’Ademe estime qu’un tiers des gaz à effet de serre seraient dus aux transports routiers, l’électrique se positionne comme une vraie alternative avec sa neutralité en termes d'émissions de CO2. De plus, une étude menée par ce même organisme, publiée en avril 2022, a démontré que les voitures électriques diffusent moins de particules en suspension, soit celles considérées comme les plus néfastes pour la santé, que leurs homologues thermiques. 

C’est pourquoi de plus en plus d’automobilistes, soucieux de leur santé et de l’avenir de la planète, s’orientent ainsi vers l’achat d’une voiture électrique. En effet, dénuée de pot d’échappement et ne produisant donc aucune combustion au contraire de ses homologues thermiques, une voiture électrique n’émet pas de gaz polluant en circulation. Seule l’abrasion des pneus sur le bitume est à l’origine de quelques particules fines.

Un véhicule silencieux et agréable à conduire

La voiture électrique contribue à sa manière à la réduction de la pollution sonore. Cette dernière serait due en majorité aux transports routiers selon 54% des Français (sondage TNS-SOFRES). Proposant une expérience de conduite silencieuse, une automobile électrifiée est en outre dénuée de tout mécanisme d’embrayage et de boîte de vitesses. Ce qui rend sa conduite agréable et souple.

Cependant, toute voiture électrique n’est pas totalement silencieuse en réalité. En effet, depuis le 1er janvier 2019, une réglementation européenne impose d’émettre un bruit de 56 décibels au minimum en cas de manœuvre en marche arrière ou en marche avant à moins de 20 km/h.

Outre ces deux cas particuliers, un véhicule électrique n’émet aucun son. Cela modère donc son impact sonore, quand une voiture thermique produit un bruit proche de 65 dB en moyenne.

Un prix de revient au kilomètre avantageux

Prenant en considération l’ensemble des coûts liés à l’achat (prix, carte grise) ainsi qu’à l'usage quotidien (carburant, entretien, assurance, etc.), le prix de revient kilométrique (PRK) donne un avantage quasi-systématique aux voitures électriques.

En effet, bien que le prix d’achat d'un véhicule électrique soit plus élevé que son équivalent avec un moteur thermique, ses coûts d’usage et d’entretien moindres viennent inverser la tendance sur le long terme

Des frais d’entretien et de réparation moins importants

Bien que le coût à l’achat soit davantage onéreux que pour un modèle thermique, une voiture électrique nécessite toutefois bien moins d’entretien, ce qui permet de rationaliser les coûts à moyen et long terme. En effet, de par sa configuration mécanique simplifiée, tout ce qui a attrait aux différentes vidanges, aux bougies, à l’échappement ou encore à la courroie de distribution ne concerne pas l’entretien d’une auto électrique.

En outre, le changement des plaquettes de freins est moins fréquent que pour une voiture thermique, ce qui réduit encore davantage les frais liés à sa maintenance. Pour être concret, on estime la nécessité d’une révision tous les 30 000 kilomètres pour une électrique contre tous les 15 000 à 20 000 kilomètres pour une auto thermique. 

ZCR et ZFE : moins de restrictions à la circulation pour les électriques

Destinées à la contribution de la baisse des émissions de gaz polluants en ville, les Zones à Faibles Émissions (ZFE) et les Zones à Circulation Restreinte (ZCR) s’étendent de plus en plus sur les territoires Français et Européen. Reposant sur le principe d’interdiction à la circulation des véhicules les plus polluants dans des espaces limités, ces dispositifs exploitent notamment les vignettes Crit’Air pour différencier les véhicules. Identifiés grâce à la pastille verte apposée sur leur pare-brise, les modèles électriques sont tous autorisés à accéder aux ZFE et ZCR. Ainsi, à long terme, rouler en électrique, c’est éviter toute forme de restriction de circulation et d’accès aux grandes agglomérations de France et d’Europe.

 

Un rechargement facile à la maison à l'aide d'une borne

Parmi les autres nombreux avantages présentés par la voiture électrique, celui de sa recharge par l'électricité. Terminés les passages à la station-service pour ravitailler son réservoir en SP95 ou en gazole. En effet, recharger la batterie de son véhicule à domicile est d’une simplicité sans égal, par le biais d’une prise domestique standard ou d’une Wallbox.

Bien évidemment, une voiture électrique est apte à vous accompagner dans vos déplacements. Des bornes de recharge sont disponibles dans les parkings publics, dans certaines entreprises, sur autoroute ou encore dans les centres commerciaux.

Avantages fiscaux et aides à l’achat d’une voiture électrique 

Tandis que la voiture électrique a représenté environ 10% des immatriculations de véhicules sur le marché français en 2021, plusieurs dispositifs d’aides à l’achat existent pour faire l’acquisition de ce type de modèle, notamment à travers de :

  • La Prime à la conversion qui permet d’obtenir jusqu’à 5000 euros de la part de l’État. En contrepartie, est demandé l’envoi à la casse d’une ancienne voiture trop polluante.
  • Le Bonus écologique qui, pour tout achat d’un modèle émettant moins de 20 grammes de CO2 tous les kilomètres, permet d’être éligible à un bonus allant jusqu’à 6000 euros en France Métropolitaine et 7000 euros pour les territoires d’Outre-Mer.

Ces mécanismes fiscaux sont activables et cumulables et s’appliquent aux particuliers et aux professionnels.

La voiture électrique, un véhicule d’avenir

Entre ses différentes contributions à la réduction de la pollution de l’air et de la pollution auditive, ses frais d’entretien réduits, l’accès à différentes aides gouvernementales et avantages fiscaux ou, encore, son éligibilité pleine et entière à circuler partout en Europe sans restriction, les véhicules électrifiés, 100% électriques ou véhicules hybrides, ont de très belles heures devant elle, notamment dans l'optique ou d'ici à 2035, il sera interdit de vendre des voitures thermiques neuves dans l'Union européenne.

Cela va s’avérer d’autant plus vrai dans les mois et années à venir, puisque le marché de l’électrique neuf et d'occasion, va évoluer et s’enrichir de modèles moins coûteux et plus performants, avec des batteries ayant une autonomie plus longue, tout en étant plus respectueuses de l’environnement et toujours moins gourmandes en énergie et en entretien.

Chez Toyota, c’est la promesse que nous souhaitons tenir avec notre gamme de véhicules 100% électriques.