1. Gamme Électrifiée
  2. La technologie Hydrogène

L'hydrogène par Toyota

Ne laissez que de l'eau derrière vous
Les véhicules à hydrogène ont le potentiel de révolutionner notre façon de conduire. La voiture hydrogène offre une facilité de recharge: 500 km d'autonomie et n'émet que de l'eau.Nous avons créé la première voiture hydrogène de série au monde en 2014. Nous portons la technologie des piles à combustible zéro émission vers de nouveaux sommets avec la Mirai de deuxième génération !

La prochaine étape de la conduite zéro émission

Au lieu d'être alimentés par de l'électricité stockée dans une batterie, les véhicules électriques à pile à combustible à hydrogène produisent leur électricité via une réaction chimique entre l'hydrogène et l'oxygène présent dans une pile à combustible. Le ravitaillement en carburant de leurs réservoirs d'hydrogène à partir d'une pompe prend moins de cinq minutes, et une fois sur la route, vous profiterez de trajets sans émission aussi sûrs, pratiques et agréables que dans un véhicule conventionnel.

Interrogez l'Hydrogène Toyota

Les Services Connectés MyT

De la vérification de l'état de la batterie, à la localisation des bornes de recharge publiques ainsi qu'au paiement des recharges faites sur les bornes de recharge publiques, l'application pour smartphone MyT offre des fonctionnalités dédiées pour vous aider à tirer le meilleur parti de votre Toyota électrique.
Découvrez les services connectés MyT

Une énergie propre et sûre

L'hydrogène est propre, sûr et présent autour de nous. C'est si courant qu'il représente 70% de la matière dans l'univers. Cela permet à l'hydrogène d'être d'origine locale et, s'il est fabriqué à partir d'énergie renouvelable, il peut être complètement sans carbone.

Une initiative pan-européenne visant à créer un réseau de ravitaillement en hydrogène est en cours, avec environ 200 stations déjà ouvertes et plus prévues chaque année. Le ravitaillement en carburant est sûr, facile et aussi familier que dans une voiture conventionnelle, de la pompe et de la buse au clavier et à l'écran d'information.

Découvrez la technologie Hydrogène

La société Hydrogène

Les véhicules dotés de la technologie de piles à combustibles à hydrogène comme le Mirai ne sont que le début de l'hydrogène. En tant qu'alternative viable aux combustibles fossiles, l'hydrogène a non seulement le potentiel de réduire les émissions mondiales dans les transports publics et commerciaux, mais il nous amène déjà vers une société entièrement basée sur l'hydrogène.

Des chariots élévateurs et camions lourds aux navires, la technologie des piles à combustible de Toyota fait déjà une différence sur terre et sur mer. Et à partir de l'année prochaine, il alimentera toute une communauté. La ville tissée de Toyota, une ville prototype au pied du mont Fuji, offrira un écosystème entièrement connecté alimenté uniquement par des piles à hydrogène.

Découvrez la Société Hydrogène

Découvrez la nouvelle Mirai

La nouvelle Mirai repousse les limites de l'hydrogène. Cette voiture hydrogène possède une autonomie 30% supérieure à celle du modèle de première génération, et offre un design et des performances exaltantes.

Mirai
À partir de 71 500 €
Mirai Lounge Berline coupé 4 portes

https://dxp-webcarconfig.toyota-europe.com/v1/model-filter-results/fr/fr?model=mirai

Questions fréquentes (FAQ)

Le moteur à hydrogène produit son énergie via un système de combustion interne entre le dihydrogène (H2) et le dioxygène (O2) qui est contenu dans l’air. La réaction de ces deux éléments conduit à la production de H2O et dégage de l’énergie. Dans les voitures hydrogène, cette énergie est transformée en électricité par une pile combustible.

Seule de la vapeur d’eau est rejetée et il n’y a aucune émission de CO2. C’est ainsi une véritable solution d’avenir pour la carburation des véhicules car il ne sera plus nécessaire à long terme d’utiliser les énergies fossiles, qui ont un impact néfaste sur notre environnement.
Au sein du moteur hydrogène, la pile à combustible est un générateur d’énergie qui a la particularité de transformer directement l’énergie chimique du combustible en énergie électrique. Pour la gamme hydrogène des véhicules Toyota, le combustible en question est bien évidemment l’H2. Celui-ci est mis en contact avec l’O2 au sein de la pile combustible pour une conversion en électricité qui va alimenter le moteur électrique du véhicule, puis le faire avancer.

A l’instar d’un moteur classique, une pile à combustible nécessite d’être encadrée par plusieurs composants afin de se transformer en générateur d’énergie électrique : un ou plusieurs réservoirs pour stocker le H2, un compresseur d’air, un convertisseur et un mécanisme de refroidissement.
Si le dihydrogène est l’un des composés chimiques parmi les plus simples qui existent, et s’avère aussi être le plus répandu dans l’univers, il ne se trouve pas sous une forme brute dans la nature. Il est, en effet, toujours associé à d’autres molécules pour former de la matière organique, du gaz ou de l’eau.

Il conviendra donc de l’extraire par un procédé chimique. Pour ce faire, il existe diverses manières de produire de l’hydrogène : par reformage à la vapeur, par gazéification ou par électrolyse de l’eau. Plus « verte », c’est cette dernière méthode qui est utilisée pour fabriquer de l’hydrogène à usage automobile.
Souffrant d’une mauvaise réputation en raison de divers accidents, dont le plus célèbre est très certainement l’embrasement du dirigeable Hindenburg dans le New Jersey (États-Unis) en 1937, l’hydrogène n’en demeure pas moins un carburant plus dangereux qu’un autre.

Sur une voiture hydrogène de type Toyota Mirai, le H2 est stocké dans des réservoirs sous pression (compression à plusieurs centaines de bars) hermétiques et savamment sécurisés. L’hydrogène n’est en outre pas un carburant nouveau. Fréquemment utilisé en milieu industriel et dans le secteur aérospatial, sa distribution et son stockage sont bien maîtrisés.
C’est au niveau de l’alimentation que se situe la principale différence entre une voiture à hydrogène et une voiture électrique. En effet, au contraire de sa cousine électrifiée, le véhicule hydrogène ne stockera aucune énergie dans des batteries puisque celle-ci sera générée via une pile hydrogène. Cette dernière, s’appuyant sur des réservoirs sous pression, permet ainsi à l’hydrogène de ne compter sur aucune batterie pour fonctionner.

Cet aspect lui confère une autonomie supérieure à son homologue électrifié. Quelques minutes suffiront pour ravitailler un véhicule en hydrogène tandis qu’un électrique aura besoin de plusieurs heures pour être rechargé.