Championnat WEC 2019-2020 : TOYOTA GAZOO Racing réalise un doublé à Bahreïn et remporte le titre mondial des pilotes

• Après le titre mondial constructeurs, déjà acquis à TOYOTA GAZOO Racing, le titre pilotes était en jeu lors des 8 Heures de Bahreïn.

• Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López ont finalement remporté le Championnat du Monde d'Endurance FIA (WEC) 2019-2020 face à l’équipage de l’autre Toyota.

• C’était la dernière course de la TS050 HYBRID. TOYOTA GAZOO Racing s’alignera au WEC 2021 avec une Hypercar.

L’équipage de la Toyota TS050 HYBRID n°7 a comblé son retard de points au championnat FIA WEC 2019-2020 en gagnant la dernière course à Bahrein, ce qui lui permet enfin de décrocher le titre mondial. De quoi faire oublier les désillusions vécues aux 24 Heures du Mans lors des deux dernières éditions.

Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima, les Champions du Monde sortants, aux côtés de Brendon Hartley dans la TS050 HYBRID n° 8 ont livré un résultat parfait pour l'équipe, décrochant la deuxième place à 64,594 secondes.

La course d'aujourd'hui a clôturé l'ère LMP1 en endurance, dans laquelle Toyota est engagé depuis 2012. L'équipe a remporté 29 des 64 courses auxquelles elle a participé, obtenu 26 pole positions et 24 tours les plus rapides, réalisant le doublé titre pilote/titre constructeur lors de trois saisons sur huit.

Au cours de cette période, la consommation de carburant a été réduite de 35% tandis que les temps au tour au Mans se sont améliorés d'environ 10 secondes. La dernière voiture LMP1 de l'équipe Toyota, la TS050 HYBRID, a écrit une nouvelle page de l'histoire de l'endurance en établissant un nouveau record du tour sur le mythique circuit de la Sarthe.

Depuis ses débuts en 2016, onze pilotes différents se sont succédés au volant de la TS050 HYBRID en 34 courses, remportant 19 victoires en WEC, dont trois fois Le Mans, 16 pole positions et 15 tours les plus rapides.

La dernière course de la saison 2019-2020 FIA WEC était un combat direct entre les deux TS050 HYBRID pour la victoire à Bahreïn et le titre mondial. Mike est parti de la pole position et a pris une avance que Kamui et José allaient augmenter de manière constante tout au long des huit heures suivantes.
L'écart a atteint 75 secondes peu après la mi-course, quand il a été pratiquement anéanti par une voiture de sécurité provoquée par la présence de débris dans l'entrée des stands. Kazuki, puis Sébastien, en ont profité pour mettre la pression sur la voiture n ° 7, mais l’équipage de celle-ci n’a pas craqué.

Alors que la poussière du désert s'installe sur la saison 2019-2020, les préparatifs de la campagne de six courses 2021 sont déjà en cours. Des tests d'endurance pour la nouvelle Hypercar de l'équipe sont programmés dans les mois à venir, avant ses débuts en compétition aux 1000 Miles de Sebring le 19 mars prochain.

Hisatake Murata, Président de l'équipe :
« Félicitations à Mike, Kamui et José d'être devenus Champions du Monde. L'endurance est un sport d'équipe et toute l'équipe mérite mes félicitations pour ses performances cette saison. Je suis fier de leur état d’esprit et de leur détermination. Merci également aux organisateurs du championnat et de la course pour leurs efforts soutenus qui nous ont permis de terminer la saison malgré les circonstances, et aux fans pour leur soutien continu aux courses d'endurance.
C'est un moment émouvant de voir la dernière course de l'ère LMP1 et la dernière pour notre TS050 HYBRID. Nous avons tellement de souvenirs des huit saisons effectuées : des courses passionnantes, de grands concurrents et des voitures fantastiques… Nous sommes fiers d'avoir fait partie de cette période de l’histoire de l’endurance et nous sommes impatients de faire entrer nos fans dans la nouvelle ère de l'Hypercar. »


Mike Conway (TS050 HYBRID n°7) :
« C’est une sensation formidable de se tenir ici en tant que Champion du Monde, à la fin d’une saison difficile mais fantastique. Je veux dire un grand merci à l'équipe pour avoir donné à José, Kamui et moi la chance d'y parvenir. L'équipage n° 7 et mes coéquipiers ont fait un travail parfait tout au long de la saison. Je suis un peu triste que ce soit la dernière course de la TS050 HYBRID, mais elle s'est parfaitement terminée pour nous. »


Kamui Kobayashi (TS050 HYBRID n°7) :
« Merci beaucoup pour tout le soutien du Japon et de Cologne, en particulier pour le travail acharné effectué sur la TS050 depuis 2016. Cela n'a pas été facile, mais nous gardons maintenant de bons souvenirs avec cette voiture. L'équipe a remporté Le Mans trois fois et nous sommes maintenant Champions du Monde avec la voiture n° 7. Nous ne pouvons pas demander plus que ce résultat. Mais ce n’est pas seulement le résultat du travail des pilotes. Aux mécaniciens, aux ingénieurs et à tous ceux qui ont travaillé sur le projet, merci beaucoup ! »


José María López (TS050 HYBRID n°7) :
« C’est un sentiment très spécial de devenir Champion du Monde grâce à la victoire d‘aujourd'hui. Je tiens à remercier tout le monde à Cologne et à Higashi-Fuji, tous ceux qui ont travaillé sur cette voiture fantastique pendant tant d'années. Ce fut une saison incroyable. Nous avons travaillé très dur pour cela et c’est un rêve de devenir Champion du Monde avec Kamui et Mike. Ils sont devenus comme des frères pour moi. C'est vraiment une sensation incroyable.»


Sébastien Buemi (TS050 HYBRID n°8) :
« Félicitations à la voiture n° 7, et félicitations à l'équipe qui a fait une course sans erreur. Avec notre voiture, nous avons fait de notre mieux compte-tenu du Success Handicap*. C'est la vie. Parfois vous gagnez, parfois vous perdez. Maintenant, c’est terminé pour la TS050 HYBRID, j'y ai pensé lors de mes derniers tours de course. J’ai vraiment apprécié cette voiture. »


Kazuki Nakajima (TS050 HYBRID n°8) :
« Félicitations à l'équipage de la voiture n ° 7. Ils ont fait une bonne saison et méritent le titre. Nous avons également réalisé une bonne saison avec notre victoire au Mans, mais Bahreïn a été difficile pour nous. À un moment donné, nous avons quand même réussi à rendre la course passionnante. Merci également à nos mécaniciens et ingénieurs qui ont fait un excellent travail tout au long de la saison. Maintenant, j'ai hâte de conduire l'Hypercar pour la première fois. »


Brendon Hartley (TS050 HYBRID n°8) :
« Nous avons fait une très belle course avec la voiture n° 8. Nous savions que nous étions à plus d'une demi-seconde, alors nous avons vraiment jeté toutes nos forces dans la bataille. Mais ce n'était pas suffisant aujourd'hui avec le Success Handicap*. Félicitations à la voiture n ° 7 qui n'a commis aucune erreur. Ils ont fait le job et méritent le championnat du monde des pilotes. »


*Le Success Handicap est une pénalité de temps appliquée à chaque course de WEC aux voitures ayant remporté l’épreuve précédente, pour pimenter la compétition.

Récapitulatif des classements
Résultats des 8 Heures de Bahreïn

1ère N°7 TOYOTA GAZOO Racing 263 tours
2e N°8 TOYOTA GAZOO Racing +1min 04.594secs
3e N°37 Jackie Chan (Tung/Aubry/Stevens) +16 tours
4e N°38 JOTA (Gonzalez/da Costa/Davidson) +16 tours
5e N°29 Team Nederland (Van Eerd/Van der Garde/De Vries) +16 tours
6e N°22 United Autosports (Hanson/Albuquerque/di Resta) +16 tours

Voir aussi

Toyota GR Supra GT4 Toyota GR Supra GT4 La Toyota GR Supra GT4 fait ses débuts en championnat de France FFSA GT Nouvelle Toyota GR Supra Nouvelle Toyota GR Supra Inspirée par un riche héritage de plus de 50 ans, la nouvelle Toyota GR Supra offre aujourd'hui ce qu'il se fait de mieux en termes de sportivité chez Toyota. Avec un mélange exaltant de puissance, d'équilibre et d'agilité, elle offre aux passionnés l'expression ultime du plaisir de conduite. Nouvelle GR Yaris <br>Héritage Nouvelle GR Yaris
Héritage
GT-FOUR. Un nom qui est synonyme de performance dans le monde réel et une icône du rallye dans les années 1980 et 1990. Aujourd'hui, l'héritage se poursuit. Cette fois-ci, il s'agit de la GR-FOUR, une technologie 4 roues motrices de pointe dans la nouvelle GR Yaris.
Nouvelle Toyota GR Yaris Nouvelle Toyota GR Yaris Voici la nouvelle Toyota GR Yaris. Développée avec l'expertise du TOYOTA GAZOO Racing World Rally Team, elle est dotée d'une nouvelle technologie 4 roues motrices.