Doublé à Spa-Francorchamps

TOYOTA GAZOO Racing s'impose une nouvelle fois

TOYOTA GAZOO Racing a signé sa deuxième victoire en deux manches de la saison 2017 du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC), avec un doublé à l’arrivée des 6 Heures de Spa-Francorchamps.

Déjà vainqueurs à Silverstone, Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima, au volant de la TS050 Hybrid numéro 8, sont de nouveau montés sur la plus haute marche du podium pour accroître de 17 points leur avance au classement du Championnat du Monde des Pilotes.

À l’issue d’une course très disputée, l’équipage de la TS050 Hybrid numéro 8, constitué de Mike Conway et Kamui Kobayashi (alors que José María López n’a pas pris le départ pour raisons médicales suite à son accident de Silverstone) a terminé à la deuxième place avec un écart de seulement 1,992 secondes, signant ainsi le premier doublé Toyota depuis Shanghai en 2014. Grâce à ce résultat, Toyota prend la tête du Championnat du Monde des Constructeurs avec 8,5 points d’avance sur Porsche.

La TS050 Hybrid numéro 9, pilotée par Stéphane Sarrazin, Yuji Kunimoto et Nicolas Lapierre, ensemble pour la première fois, a fini en 5e position une course sans problème et réuni des données intéressantes sur la configuration à faible appui aérodynamique, moins adaptée au circuit de Spa-Francorchamps, mais qui sera utilisée aux 24 Heures du Mans.

Toyota GAZOO Racing rentre maintenant à Cologne pour terminer la préparation en vue des 24 Heures du Mans les 17 et 18 juin. L’équipe s’attend à une lutte très serrée avec Porsche. Avant ce rendez-vous, toutes les équipes participeront à la journée test officielle au Mans le 4 juin.

 
/
Toshio Sato, Président de l’écurie :


« C’était une course très disputée, j’espère que les fans l’ont appréciée. Nous sommes très heureux du résultat après une lutte intense avec Porsche. La TS050 numéro 7 a manqué de chance en raison des deux drapeaux jaunes imposés sur toute la course (full course yellow). Cela arrive en endurance mais c’est très frustrant pour Mike, Kamui et toute l’équipe de la voiture.

Ils étaient les plus rapides en course et n’ont fait aucune erreur. Bravo à la voiture numéro 8 ; ils n’ont jamais baissé les bras et ont été récompensés. Ce week-end a aussi été très productif d’un point de vue technique, puisque nous avons pu accumuler des données sur la configuration à faible appui aérodynamique de la numéro 9 en vue de préparer le Mans. Le Mans est notre principal objectif et nous allons maintenant faire le dernier effort pour être prêts. »

TS050 Hybrid n°7 (Mike Conway, Kamui Kobayashi)
Course : 2e, 173 tours, 7 arrêts au stand.
Départ : 2e.
Meilleur tour : 1 min 58,039 secs
 
Mike Conway (TS050 HYBRIDE #7) :


« Je suis un peu déçu mais c’est un super résultat pour l’équipe. La voiture a été très bonne tout le week-end et l’équipe a fait un travail fantastique. Dans la première partie de la course nous étions très rapides et nous nous sommes constitués une avance confortable mais les deux drapeaux jaunes sont intervenus aux plus mauvais moments pour nous. C’est la course. Nous devons en retenir les aspects positifs en vue du Mans. »

Kamui Kobayashi (TS050 HYBRIDE #7) :


« Notre voiture était très rapide ; nous avons juste manqué de chance. À la fin j’ai rattrapé Sébastien mais dans les derniers tours ce n’est pas correct d’attaquer quand nous occupons les deux premières places, donc je me suis contenté de le suivre. C’est bien pour l’équipe de marquer le maximum de points sur cette course, d’autant plus qu’il s’agit pour nous d’une des manches à domicile. C’était un bel effort fourni par l’ensemble de l’équipe. »

TS050 Hybrid n°8 (Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima)
Course : 1er, 173 tours, 7 arrêts au stand.
Départ : 4e.
Meilleur tour : 1 min 57,722 secs
 
Sébastien Buemi (TS050 HYBRIDE #8) :


« Nous n’étions pas les plus rapides, la numéro 7 méritait plus que nous la victoire. Ils ont perdu tellement de temps avec les drapeaux jaunes. Notre voiture n’avait pas tout à fait le rythme, donc d’une certaine manière c’est bien de gagner sans être les plus rapides; c’est peut-être un bon signe. L’an dernier nous étions en tête avec un tour d’avance quand nous avons eu un problème technique donc la chance a vraiment tourné pour notre voiture ici. »

Anthony Davidson (TS050 Hybride #8) :


« C’est sûr que nous avons eu de la chance puisque les deux drapeaux jaunes sur toute la course nous ont offert environ une minute au total sur la numéro 7. Mike et Kamui étaient incroyablement rapides dès le début du week-end et nous n’avions pas de réponse, donc ils méritaient de gagner. Mais pour l’équipe c’est un résultat fantastique et une très bonne préparation pour Le Mans. »

Kazuki Nakajima (TS050 Hybride #8) :


« La course a été difficile pour notre voiture et pour être honnête j’ai des sentiments mitigés. Je suis heureux d’être sur la plus haute marche du podium mais la numéro 7 a vraiment manqué de chance. En fin de compte c’est un super résultat pour l’équipe et c’est bon de savoir que notre voiture a un peu de chance cette année après en avoir manqué en 2016. Maintenant nous sommes positifs en vue du Mans. »

TS050 Hybrid n°9 (Stéphane Sarrazin, Yuji Kunimoto, Nicolas Lapierre)
Course : 5e, 171 tours, 7 arrêts au stand.
Départ : 3e.
Meilleur tour : 1 min 58,020 secs
 
Stéphane Sarrazin (TS050 Hybrid n°9) :


« La course a été difficile pour nous avec la configuration à faible appui aérodynamique en raison de la dégradation des pneus. Mais je me suis fait plaisir, j’ai poussé et le rythme était plutôt bon. C’était important pour Yuji de faire l’expérience d’une course d’endurance pour la première fois et de la terminer. Donc dans l’ensemble c’était un bon week-end pour nous et la voiture en faible appui est une bonne base, elle a un bon potentiel pour Le Mans. »

Yuji Kunimoto (TS050 Hybrid n°9) :


« J’ai apprécié ce premier week-end de course en WEC et ma première course ici à Spa. Il y a beaucoup à apprendre et c’était bon de faire beaucoup de tours, de découvrir la gestion du trafic et des pneus. Le résultat n’était pas le principal objectif. C’était une étape importante pour nous afin de préparer Le Mans donc je suis assez content. »

Nicolas Lapierre (TS050 Hybrid n°9) :


« C’était une super journée pour l’équipe et un super résultat. Malheureusement nous manquions d’appui sur notre voiture, ce qui est normal avec une configuration prévue pour Le Mans, mais cela signifie que nos pneus se dégradaient beaucoup et par conséquent nous ne pouvions pas nous battre. Nous avons bien appris en vue du Mans. Le plus important était de terminer la course et de ce point de vue c’était un week-end positif. »

/
 
Résultats des 6 Heures de Spa-Francorchamps


1er :  #8 Toyota GAZOO Racing 173 tours
2e : #7 Toyota GAZOO Racing +1,992 secs
3e : #2 Porsche (Bernhard / Bamber / Hartley) +35,238 secs
4e : #1 Porsche (Jani / Lotterer / Tandy) +1 min 25,438 secs
5e : #9 Toyota GAZOO Racing +2 tours
6e : #4 Bykolles (Webb / Kraihamer / Rossiter) +12 tours


Prochaine étape : Les 24 Heures du Mans le 17 juin 2017

TOYOTA GAZOO Racing

Voir aussi

Toyota et le Sport

En savoir plus sur l'actualité sportive

Confidentialité et Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site pour vous proposer une navigation optimale. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Gestion des cookies.