Nouvelle TS050 HYBRID

Déterminée à gagner en 2017

TOYOTA GAZOO Racing a dévoilé la dernière mouture de la TS050 HYBRID qui portera ses espoirs au Championnat du Monde d’Endurance FIA 2017 (WEC).

 
La nouvelle TS050 HYBRID


C’est à Monza, en Italie du nord, que la nouvelle voiture a effectué sa première apparition publique, aux côtés de la direction d’écurie et des pilotes des trois TS050 HYBRID qui courront cette saison.

Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López se relaieront au volant de la voiture #7 pour la totalité de la saison, comme Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima à bord de la #8. Yuji Kunimoto et Nicolas Lapierre rejoindront Stéphane Sarrazin au volant de la #9 pour les manches de Spa-Francorchamps et des 24 Heures du Mans.

L’objectif de l’équipe est clair : décrocher sa première victoire au Mans après l’avoir manquée de si peu en 2016. Pour cela, ses centres techniques de Higashi-Fuji et de Cologne ont uni leurs efforts afin d’améliorer la TS050 HYBRID à tous les niveaux.

La version 2017 est équipée d’un V6 turbo essence de 2,4 litres combiné à un système hybride de 8 MJ (mégajoules). Le gros travail effectué au centre japonais se traduit par l’arrivée d’un nouveau moteur qui optimise le rendement thermique, en augmentant le taux de compression par des modifications de la chambre de combustion, du bloc-cylindres et des culasses.

Le système hybride a fait aussi l’objet d’une optimisation. Les moto-générateurs (MGU) gagnent en compacité et en poids, tandis que la batterie lithium-ion de forte puissance reçoit de nouvelles évolutions. Ces progrès de la technologie hybride bénéficieront directement aux clients de Toyota, en s’ajoutant aux connaissances acquises par les ingénieurs motoristes pour améliorer constamment les modèles de série.

Et pour parachever les diverses améliorations en vue de la nouvelle saison, les ingénieurs de Cologne ont optimisé presque toutes les zones du châssis de la TS050 HYBRID, en coopération avec leurs collègues japonais.

/

Pour des questions de sécurité, le règlement 2017 du WEC exige une baisse de l’efficacité aérodynamique afin d’augmenter de quelques secondes les temps au tour – un effet obtenu en relevant le splitter avant de 15 mm et en adoptant un diffuseur plus étroit. 

Grâce à des outils tels que des souffleries et la modélisation de la dynamique des fluides, TOYOTA GAZOO Racing a modifié son approche aérodynamique afin de relever le défi. Le nez rehaussé et l’échancrure marquée des pontons en sont les manifestations les plus visibles. 

Selon le nouveau règlement, les écuries n’ont droit qu’à deux configurations aérodynamiques par saison, contre trois en 2016 ; la TS050 HYBRID présentée au Rpologueà Moza est la variante à faible appui. 

Les pneumatiques pour chaque voiture sont également limités à quatre trains plus deux pneus supplémentaires pour les qualifications et les courses de six heures. Pour relever le défi, l’équipe a étudié avec Michelin de nouveaux mélanges de gommes et de nouvelles structures, tout en optimisant la géométrie des suspensions afin de limiter l’usure. 

D’autres nouveautés réglementaires visent à renforcer la sécurité. Les rétroviseurs extérieurs doivent désormais prouver par la pratique qu’ils assurent un champ de vision élargi. Et sur les voitures hybrides, le groupe motopropulseur doit indiquer par une lumière verte extérieure qu’il fonctionne normalement : si elle n’est pas allumée en course, la voiture devra rentrer au stand pour réparation. 

La TS050 HYBRID version 2017 totalise déjà plus de 30 000 km d’essais cette année, dont cinq séances sur les circuits Paul Ricard, de Motorland Aragon et de Portimao ainsi que quatre tests d’endurance de plus de 30 heures. 

Avec une voiture bonifiée ainsi que des équipages composés d’anciens champions du monde et de vainqueurs de multiples manches en WEC, TOYOTA GAZOO Racing aborde avec grande détermination l’ouverture de la saison le 16 avril à Silverstone, tout en se préparant à une lutte serrée et passionnante avec Porsche lors des neuf manches de la série LMP1.

Fiches pilotes

Mike Conway

Né le 19 août 1983 à Sevenoaks, Grande-Bretagne
Débuts au Mans : 2013
Participations au Mans : 3
Meilleur résultat au Mans : 2e (2016)
Participations manches WEC : 28
Victoires manches WEC : 2
Meilleur résultat saison WEC : 3e (2016)

Kamui Kobayashi

Né le 13 septembre 1986 à Hyogo, Japon
Débuts au Mans : 2013
Participations au Mans : 2
Meilleur résultat au Mans : 2e (2016)
Participations manches WEC : 17
Victoires manches WEC : 1
Meilleur résultat saison WEC : 3e (2016)

José María López

Né le 26 avril 1983 à Río Tercero, Argentine
Débuts au Mans : -
Participations au Mans : 0
Meilleur résultat au Mans : -
Participations manches WEC : 0
Victoires manches WEC : 0
Meilleur résultat saison WEC : -

Sébastien Buemi

Né le 31 octobre 1988 à Aigle, Suisse
Débuts au Mans : 2012
Participations au Mans : 5
Meilleur résultat au Mans : 2e (2013)
Participations manches WEC : 34
Victoires manches WEC : 5
Meilleur résultat saison WEC : 1er (2014)

Anthony Davidson

Né le 18 avril 1979 à Hemel Hempstead, Grande-Bretagne
Débuts au Mans : 2003
Participations au Mans : 9
Meilleur résultat au Mans : 2e (2013)
Participations manches WEC : 33
Victoires manches WEC : 5
Meilleur résultat saison WEC : 1er (2014)

Kazuki Nakajima

Né le 11 janvier 1985 à Okazaki, Japon
Débuts au Mans : 2012
Participations au Mans : 5
Meilleur résultat au Mans : 4e (2013)
Participations manches WEC : 28
Victoires manches WEC : 2
Meilleur résultat saison WEC : 7e (2015)

Stéphane Sarrazin

Né le 2 novembre 1975 à Alès, France
Débuts au Mans : 2001
Participations au Mans : 15
Meilleur résultat au Mans : 2e (2007, 2009, 2013, 2016)
Participations manches WEC : 41
Victoires manches WEC : 3
Meilleur résultat saison WEC : 3e (2013, 2016)

Yuji Kunimoto

Né le 12 septembre 1990 à Yokohama, Japon
Débuts au Mans : 2017
Participations au Mans : 0
Meilleur résultat au Mans : -
Participations manches WEC : 0
Victoires manches WEC : 0
Meilleur résultat saison WEC : -

Nicolas Lapierre

Né le 2 avril 1984 à Thonon-Les-Bains, France
Débuts au Mans : 2007
Participations au Mans : 9
Meilleur résultat au Mans : 3e (2014)
Participations manches WEC : 28
Victoires manches WEC : 6

/
TOYOTA GAZOO Racing

Voir aussi

Toyota et le Sport

En savoir plus sur l'actualité sportive

Confidentialité et Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site pour vous proposer une navigation optimale. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Gestion des cookies.