Voyagez léger

Vous le pouvez !

Qui n’a jamais eu le sentiment d’arriver en vacances batteries à plat et moteur en surchauffe ? Qui n’a jamais déploré que la fin des vacances survienne « pile » au moment où l’on pouvait commencer à en profiter ? Gagnez du temps sur vous-même ! Vous le pouvez. Et mettez-vous en congés dès le premier tour de roues.


La clé n’enclenche pas seulement le moteur de la voiture, elle est aussi le signal de départ pour entrer en contact avec vous-même. Être en vacances est d’abord une question de positionnement intérieur. C’est notre rapport au temps et à l’espace qui change : soyez dans l’ici et le maintenant.

Délestez-vous de ce qui, en temps normal, pollue votre esprit et le surcharge de ce qui n’a rien à voir avec la détente. Le bureau, les voisins bruyants, les devoirs du petit, l’avenir du grand ? Laissez-les derrière vous – soyez tranquille, vous les retrouverez au retour ! Mettez-vous en « mode vacances » : voyagez léger, dans tous les sens du terme. Avant tout, relaxez-vous…

Vous avez consacré du temps à la préparation de votre voyage, balisé votre itinéraire, et votre contrôle technique est à jour : la route n’attend plus que vous. Dans le coffre ? Des valises, avec ce qu’il faut et rien de plus : cette robe légère que vous rêviez de porter, une paire d’espadrilles, de la crème solaire… Mais surtout, encore un peu d’espace pour pouvoir les remplir de ce que vous trouverez sur place.

Car c’est là l’essentiel : les vacances sont une promesse, soyez prêts à l’accueillir.

Débarrassez-vous de vos réflexes habituels et n’ayez plus cette angoisse du vide qui nous pousse à remplir nos journées comme on bourrerait une valise. Pas de to do list ou d’objectifs à tenir. Si vous avez su prendre toutes vos dispositions en amont, vous saurez lâcher prise. Et vous enfoncer, par exemple, confortablement dans le siège de votre voiture.

Changez la fréquence de la radio : on arrête les infos, on opte pour des chaînes musicales. Puisque vous larguez les amarres, plus besoin de garder une oreille sur le monde, vous pouvez vous laisser bercer et voguer doucement vers ce qui vous attend. Regardez droit devant cette route qui vous emmène là où vous rêvez d’atterrir depuis plusieurs semaines déjà.

Goûtez le voyage : vous êtes avec ceux que vous aimez, profitez-en. Avec votre moitié, prenez ce précieux temps de la discussion que, pendant l’année, on zappe trop souvent. Avec vos enfants, retrouvez le goût du jeu : devinettes, charades, énigmes… Tout est bon pour renouer sur un mode de relation que nos quotidiens effrénés nous font trop souvent perdre pendant l’année.

Avant même d’être arrivé à destination, vous serez déjà en vacances. Sur place, vous n’aurez plus qu’à profiter.

 
/

Voir aussi

Confidentialité et Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site pour vous proposer une navigation optimale. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Gestion des cookies.