TOYOTA GAZOO Racing

Les 6 Heures du Nürburgring 2016

Un mois après le cruel épilogue des 24 Heures du Mans, TOYOTA GAZOO Racing reprend le combat, bien décidé à briller aux 6 Heures du Nürburgring, quatrième manche du Championnat du Monde d’Endurance (WEC) 2016 de la FIA

De nouveau d'attaque pour relever des challenges


Sur le circuit sarthois, une panne mécanique a privé de victoire la voiture N° 5 quelques minutes avant le baisser du drapeau, mais les TS050 HYBRID ont prouvé qu’elles pouvaient devancer leurs rivales Porsche et Audi.

À une heure de route seulement du siège de l’écurie à Cologne, la course de ce week-end offre une excellente occasion de le démontrer à nouveau et de reléguer l’amer souvenir du Mans aux oubliettes en briguant la victoire.

L’équipage N° 5 d’Anthony Davidson, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima a joué de malchance lors des trois manches courues à ce jour. Les classements ne reflètent en rien sa compétitivité et dimanche, elle vise naturellement le podium

/
 
 
En lice pour le Championnat du Monde des Pilotes


En terminant seconds au Mans avec la TS050 HYBRID N° 6, Stéphane Sarrazin, Mike Conway et Kamui Kobayashi restent en lice pour le Championnat du Monde des Pilotes et, comme leurs homologues de la N° 5, espèrent décrocher la première victoire de la saison.

La TS050 HYBRID qui évoluera ce week-end diffère de la version à faible appui qui a prouvé son efficacité au Mans. En effet, compte tenu du tracé plus court et plus sinueux, elle inaugurera un pack aérodynamique à l’appui ultra-renforcé.

L’avant et l’arrière de la carrosserie ont été mis au point dans les souffleries de TOYOTA Motorsport GmbH, à Cologne, afin d’augmenter cet appui au sol au détriment de la vitesse de pointe, un compromis plus adapté aux exigences des circuits des manches restantes.

Lors des essais qui débuteront vendredi, l’écurie aura pour priorité d’analyser ce nouveau pack et de l’ajuster au tracé de 5,137 km du circuit Grand Prix, qui revient cette année à la configuration « serrée » de la chicane Veedol, utilisée en Formule 1.

« Après la déception du Mans, nous voulons tourner la page mais je tiens d’abord à remercier sincèrement tous les fans, concurrents et amis qui nous ont adressé des messages de soutien si touchants ces dernières semaines. Nous ne l’oublierons jamais.

Nous sommes une écurie de sport automobile et, à ce titre, nous voulons revenir en course, plus motivés et plus soudés que jamais. L’épreuve du Nürburgring en est l’excellente occasion car elle se déroule à domicile : beaucoup de collègues de Cologne viendront donc nous encourager.

L’an dernier, les spectateurs s’étaient déplacés en masse ; j’espère donc que cette année encore, les tribunes d’honneur seront combles et je suis convaincu que nous pouvons prétendre à la victoire. »

Toshio Sato, Président de l’écurie

Retrouvez toute l'actualité sportive de Toyota

Confidentialité et Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site pour vous proposer une navigation optimale. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Gestion des cookies.