Toyota Research Institute

Intelligence artificielle et robotique

Le Toyota Research Institute recrute une équipe de haut niveau pour diriger ses recherches sur l’intelligence artificielle et la robotique

Le Toyota Research Institute (TRI) vient de recruter son équipe de direction technique. Composée de scientifiques et d’ingénieurs de très haut niveau, elle participera à la direction des recherches en intelligence artificielle et robotique.

Gill Pratt, Directeur général du TRI, a présenté ce comité et les programmes de recherche initiaux de l’institut à l'occasion d'une conférence de presse qui s'est tenue à Las Vegas, au Salon de l'électronique grand public CES 2016.

Outre l’équipe technique, un Comité Consultatif international composé de chefs d’entreprise, de responsables scientifiques et des politiques publiques aura pour mission de définir les orientations. TRI, dont la création a été annoncée en novembre 2015, est un institut de recherche et développement destiné à combler le fossé entre la recherche fondamentale et le développement de produits.

Initialement doté d’un milliard US $ sur cinq ans, il a reçu pour mandat d’améliorer la sécurité des véhicules avec l’objectif ultime de créer une voiture incapable de causer un accident, de rendre la conduite accessible à ceux qui en sont actuellement privés, de transposer des technologies de mobilité extérieure en solutions de mobilité intérieure.

Enfin, le Toyota Research Institute permet d’accélérer les découvertes scientifiques en appliquant des techniques issues de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique.

« Si les technologies essentielles à l’amélioration de la mobilité humaine sont traditionnellement de nature matérielle, l’aspect logiciel et les données informatiques prennent une importance croissante, » constate Gill Pratt, conseiller technique exécutif de Toyota et directeur général de TRI.

« Notre équipe de direction possède à son actif des décennies d’expérience qui ont permis de repousser les frontières de la connaissance en informatique et en robotique, mais nous n’en sommes qu’au tout début. Le degré d’implication de Toyota reflète l’importance que nous attachons au développement de systèmes de transport automatisés sûrs et fiables.»

« En clair, grâce à des solutions de mobilité, nous sommes convaincus de pouvoir améliorer sensiblement la qualité de vie des gens de tous âges dans tous les aspects du quotidien.»

Cette annonce des recrutements intervient au moment où TRI s’apprête à lancer ses programmes de recherche et de développement. Les deux nouveaux sites de Palo Alto, en Californie, et de Cambridge dans le Massachusetts ouvrent officiellement en janvier.

Ils se trouvent respectivement à une dizaine de minutes en vélo et à pied des campus de Stanford et du MIT, ce qui facilitera le partenariat de TRI avec ces deux universités.

Pour les cinq ans à venir, Toyota a d'ores et déjà affecté 50 millions US $ aux recherches prévues avec elles sur l’intelligence artificielle et la robotique. Près de trente projets initiaux ont été décidés, les équipes formées et les financements accordés.

Confidentialité et Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site pour vous proposer une navigation optimale. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Gestion des cookies.