Le concept-car Prius

Le début de l'aventure Hybride

C’est en 1993, alors que s’intensifiaient les débats internes sur un « véhicule pour le XXIe siècle », qu’a démarré le développement qui aboutirait à la Prius.

Cette année-là a vu le lancement du Projet G21 destiné à promouvoir le développement technologique. Autour de Takeshi Uchiyamada, directeur général du projet, les forces se sont mises à l'œuvre pour trouver le moyen de réduire drastiquement la consommation de carburant et montrer la voie du siècle à venir.

L’amélioration du rendement moteur étant son objectif premier, le Projet G21 a d’abord cherché à diviser par 1,5 la consommation des moteurs conventionnels.

Mais Akihiro Wada, vice-président exécutif Recherche & Développement, a surenchéri en portant cet objectif à 2, un chiffre ambitieux. À l’été 1994, le concept G21 était approuvé dans ses grandes lignes. Mais ce n’est qu’une fois la décision prise de l’exposer au Salon de l’Automobile de Tokyo à l’automne 1995 que s'est immiscée l’idée d’un hybride.

Le principe d’un concept-car hybride a été finalement retenu car cette motorisation offrait la perspective de réduire la consommation de moitié.

/


Mais à partir de l’automne 1994, où a commencé le développement du concept-car destiné au salon, et durant l’hiver, un vent nouveau a soufflé sur la direction du Groupe TMC qui a décidé de mettre aussi une version hybride en production. Ainsi, au lieu de privilégier la seule amélioration du moteur thermique, le projet s’est réorienté vers l’adoption d’un système hybride. À l’automne 1995, le prototype était achevé et exposé au Salon de Tokyo ; il utilisait un condensateur pour stocker l’électricité.

/

En plus d’une efficacité du moteur largement accrue grâce à une nouvelle génération de moteur essence à injection directe, des fonctions comme la régénération d’énergie ou l’arrêt du moteur lorsque le véhicule est à l’arrêt ont été utilisées pour améliorer la consommation de carburant.

Elle atteint ainsi 3,3l/100 km (selon le cycle d’homologation japonais), soit la moitié de tout autre modèle disponible en 1995.

En savoir plus sur l'Hybride Toyota

Toyota entre dans l’étape suivante de sa stratégie de motorisations en Europe Toyota entre dans l’étape suivante de sa stratégie de motorisations en Europe À l'occasion du Salon de l’automobile de Genève, Toyota annonce la prochaine étape de sa stratégie de motorisations en Europe. Découvrez la gamme Hybride la plus large du marché ! Découvrez la gamme Hybride la plus large du marché ! Depuis le lancement de la Prius, premier véhicule hybride, en 1997, Toyota a redéfini le paysage automobile. Pionnier et leader mondial sur l'Hybride, Toyota propose une gamme hybride qui allie technologie, plaisir de conduite et économies. Avec une gamme accessible et variée, il n'y a jamais eu de meilleur moment pour passer à l'hybride Toyota. Crash-tests Euro NCAP Crash-tests Euro NCAP La Toyota Prius IV obtient la note maximale de 5 étoiles aux crash-tests Euro NCAP. Pour les particuliers Pour les particuliers Rouler en Hybride, ce n'est pas simplement choisir une voiture plus propre, c'est aussi opter pour une technologie facile d'usage.

Famille Prius : nos offres du moment

Prius : première génération

Le premier véhicule Hybride de série

Gestion des cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site pour vous proposer une navigation optimale. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour personnaliser vos cookies, cliquez ici.

OK